Jeunes et Covid, #ressourcez-vous

Comment se protéger et protéger les autres ?

Se faire vacciner

La principale mesure de protection est aujourd’hui la vaccination. Elle empêche les formes graves de la Covid-19 et réduit le risque de transmission (voir « A quoi servent les vaccins et qui peut se faire vacciner ? »).

Se faire dépister

Si l’on n’est pas vacciné, le dépistage permet, en cas de résultat positif, de s’isoler pour ne pas contaminer les autres et d’être pris en charge médicalement (voir « Pourquoi se faire dépister ? »).

Appliquer les gestes barrières

Même vacciné, les autres mesures de protection, appelées mesures barrières, restent importantes à respecter. Elles découlent de ce qu’on sait des modes de transmission du virus (voir précédemment). Elles consistent à :

  1. Se laver minutieusement et régulièrement les mains avec du savon et/ou les désinfecter avec du gel hydroalcoolique
  2. Eviter de porter les mains à son visage avant d’avoir lavé ses mains
  3. Se tenir à distance des individus pour se protéger et les protéger. Une distance de deux mètres est actuellement recommandée. Aérer régulièrement les pièces car le virus circule dans l’air ambiant
  4. Porter un masque pour limiter la projection des gouttelettes
  5. Tousser dans son coude
  6. Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter dans une poubelle (et se laver les mains ensuite)
  7. Nettoyer les surfaces telles que tables, claviers et souris d’ordinateur etc.

Disposer du pass sanitaire

Le pass sanitaire est un outil qui permet de réduire les risques de diffusion du virus dans les endroits de forte fréquentation : lieux de loisirs et de culture de plus de 50 personnes actuellement et, à partir de début août, cafés, restaurants, centres commerciaux, transports longue distance, etc.

Il permet de prouver que l’on présente peu de risque d’être contaminé et de contaminer les autres grâce à :

  • La vaccination
  • Si l’on n’est pas vacciné ou que le schéma vaccinal n’est pas complet (1 dose sur 2), la preuve d’un test négatif de moins de 48h pour l’accès aux grands événements concernés et maximum 72h pour le contrôle sanitaire aux frontières
  • Un test datant de plus de 2 semaines et de moins de 6 mois, qui atteste d’une infection passée mais suffisamment récente pour que le risque de réinfection soit limité.

L’attestation de la vaccination est remise à l’issue de la vaccination et peut être téléchargée si besoin sur le portail patient de l’Assurance Maladie : https://attestation-vaccin.ameli.fr/

La preuve d’un test négatif peut être téléchargée sur le portail SI-DEP, suite à la réception d’un mail ou d’un sms : https://sidep.gouv.fr/cyberlab/patientviewer.jsp . Elle figure également sous forme de QR Code sur le document papier remis avec le résultat.

L’application TousAntiCovid permet de télécharger la preuve et de l’avoir numériquement à portée de main.

Pour les jeunes de 12 à 17 ans, le pass sanitaire ne deviendra obligatoire qu’à partir du 30 août.

Pour aller plus loin

La Covid et les jeunes. La FAQ avec Konbini

Santé publique France, 2020-08-18, 1mn53


Rappel des mesures de protection pour les plus jeunes pour éviter les contaminations et transmissions

ARS Grand-Est, 2020-1, 01 :13

Date de modification : 18 août 2021